Publié dans Conseils

Pour les apprentis lecteurs

Les lecteurs débutants peuvent rencontrer des difficultés variées au fil de leur apprentissage.

Voici quelques petits conseils « en vrac » pour les accompagner au mieux dans cette découverte des lettres, des sons, des mots et des phrases:

  • Si votre enfant n’aime pas lire/refuse de lire/est en très grande difficulté de lecture, vous pouvez essayer de lui donner envie/de maintenir son intérêt en lui proposant des livres sonores.
  • N’hésitez pas à encourager votre enfant à suivre sa lecture avec son doigt ! Vous pouvez également proposer le vôtre.
  • Lorsqu’une phrase a été lue (« déchiffrée ») péniblement, reprenez là du début, en vous mettant « voix dans la voix » avec votre enfant.
  • Si votre enfant confond des lettres/des sons, et que vous n’avez pas de place chez un(e) orthophoniste, vous pouvez tenter de vous procurer le DVD de La planète des alphas (éditions récréalire) ainsi que les figurines associées : regardez le DVD (plusieurs fois si nécessaire, en faisant des pauses pour expliquer/commenter avec votre enfant) puis manipulez les figurines des alphas en imitant notamment les bruits qu’ils produisent dans le film.
  • Si votre enfant a des difficultés à repérer les syllabes d’un mot pour le lire de façon fluente, vous pouvez surligner/colorer les syllabes dans différentes couleurs, exemple : pyramide. 
Publicités
Publié dans Conseils

Raconter des histoires

Racontez des histoires à vos enfants… Dès leur plus jeune âge !

Prenons un premier exemple (tiré de mon expérience, cette fois, non pas d’orthophoniste mais de maman): la lecture du livre qui brille « Grenouille » (éditions Grund) avec un bébé de 9 mois.

Voici ce que je peux raconter, en sachant que je reste plus longtemps sur les pages particulièrement appréciées par bébé :

« Oh! Regarde la jolie feuille! Et là, la chenille [je pointe]! Elle se promène. Tu as vu, elle a plein de pattes [je pointe du doigt les pattes une à une]! [on tourne la page] Wahou! Le livre qui brille! Ça doit être une histoire sur un nounours! Tu as vu [je pointe] le joli nounours bleu? Boum boum boum! On entend le tambour [je montre le tambour]… Boum boum boum [je tape du doigt sur le tambour en même temps]! [on tourne la page] Mmmmh, miam miam, une bonne poire! Avant de la manger, il faut mettre son bavoir [je le pointe]! [on tourne la page] Oh! Les chaussettes et les chaussures [je pointe successivement]! C’est pour mettre sur les petits pieds [je touche les pieds de bébé]! [on tourne la page] Côa côa! Tu as vu la grenouille [je la montre]? Elle brille beaucoup dans le noir! Elle saute [je fais sautiller mon doigt sur l’image de la grenouille]! Oh, et à côté, on voit un parapluie [je pointe]! [on tourne la page] Driiiing! Le réveil sonne [je pointe]! C’est l’heure de se lever! On va enlever notre pyjama [je montre le pyjama]! Allez, hop! Le pyjama [je pointe]! [on tourne, c’est terminé] Et voilà, mon bébé, c’est fini! »

Attention : ceci est un exemple de ce que l’on peut raconter en regardant ce livre avec bébé, comme j’aurais pu dire mille autres choses à propos de ce même livre…

Laissez votre imagination et votre sensibilité parler ! Décrivez les images, montrez, pointez, faites des bruitages, produisez des onomatopées, des petits gestes/signes… Soyez le plus expressif possible, parlez avec beaucoup d’intonations!

Bref… Lancez-vous sans réfléchir !  

Je souhaitais vous proposer un second exemple, pour des enfants un peu plus grands (enfants en maternelle notamment), avec une autre histoire, celle de « La grenouille à grande bouche » (éditions Casterman) :

Là encore, vous pouvez raconter sans forcément lire mot à mot l’histoire. Dans ce livre, la grenouille rencontre différents animaux à qui elle demande ce qu’ils mangent. Lorsque vous lisez cette histoire avec votre enfant, vous pouvez interagir avec lui. Vous pouvez par exemple lui demander: « et toi, tu crois qu’il mange quoi, l’oiseau? » / « à ton avis, que mange la souris? ». Vous pouvez également réagir aux différentes réponses données par les animaux « Pouah! Mais c’est dégoûtant! Beurk! ». Vous verrez, vos enfants se prendront vite au jeu!

Pour les enfants lecteurs, n’hésitez-pas à conserver le rituel de la lecture d’histoire, le soir notamment ; si votre enfant souhaite lire lui-même, laissez-le faire. S’il a des difficultés, vous pouvez lire « voix dans la voix » avec lui, c’est à dire lire à voix haute en même temps que lui, en s’adaptant à sa vitesse de lecture. Cela l’aidera grandement, notamment pour les mots sur lesquels il accroche.

 

Publié dans Conseils

Les bonnes habitudes de communication

Dans cet article, j’aimerais vous donner quelques conseils « de base », à mettre en oeuvre lorsque vous communiquez, conversez, parlez, jouez avec votre enfant… Pour une « bonne » communication 🙂

METTEZ VOUS A SA HAUTEUR

N’hésiter pas à vous baisser à la hauteur de l’enfant, afin de vous retrouver face à son visage lorsqu’il vous parle ou que vous lui parlez

NE FAITES PAS RÉPÉTER MAIS REFORMULEZ

Si votre enfant prononce mal un mot, déforme des mots, produit une phrase mal construite, etc… Ne lui demandez pas de répéter le mot correct, la phrase correcte… Reformulez simplement, et n’attendez rien en retour ! Le simple fait d’être un MODÈLE suffit !  

Et n’oubliez pas: ce qui compte, c’est ce que votre enfant veut vous dire, pas comment il vous le dit ! 

cool-cartoon-10560732

toondoo.com

SOYEZ ATTENTIF

Lorsque votre enfant vient vers vous pour vous dire quelque chose, soyez attentif, écoutez-le vraiment !

Si vous êtes occupés, proposez-lui de revenir vers lui une fois votre tâche/activité terminée!

AMUSEZ-VOUS AVEC VOTRE ENFANT, JOUEZ, LISEZ, PARLEZ ! Et n’hésitez-pas à employer toutes les façons de communiquer (la parole, oui, mais les mimiques et les gestes aussi!)

Publié dans Conseils

Petites idées !

Un petit article, commencé sur un « coup de tête », alors qu’une petite lumière venait tout juste de s’allumer dans ma tête…

Je me suis dit « mais oui mais c’est bien sûr, il faut que je leur dise ! »

Alors, je me lance:

  • N’hésitez pas à inscrire vos enfants dans des LUDOTHÈQUES (des vraies, pas comme la mienne sur ce site hein ^^). A la ludothèque, pour une très modique somme d’argent, vous pourrez emprunter pour quelques jours à quelques semaines de nombreux jeux… Chouette, non?!
  • Et n’hésitez pas non plus à les inscrire dans des MÉDIATHÈQUES ou des BIBLIOTHÈQUES 🙂