Publié dans Ludothèque DIY

Dobble des aliments

Soyez le premier à trouver le dessin commun aux deux cartes posées devant vous !

Un dobble qui permettra de dénommer les aliments communs (« travail » du vocabulaire), de s’entraîner à être attentif mais aussi à être rapide !

dobble-des-aliments

Publicités
Publié dans Conseils

Pour les apprentis lecteurs

Les lecteurs débutants peuvent rencontrer des difficultés variées au fil de leur apprentissage.

Voici quelques petits conseils « en vrac » pour les accompagner au mieux dans cette découverte des lettres, des sons, des mots et des phrases:

  • Si votre enfant n’aime pas lire/refuse de lire/est en très grande difficulté de lecture, vous pouvez essayer de lui donner envie/de maintenir son intérêt en lui proposant des livres sonores.
  • N’hésitez pas à encourager votre enfant à suivre sa lecture avec son doigt ! Vous pouvez également proposer le vôtre.
  • Lorsqu’une phrase a été lue (« déchiffrée ») péniblement, reprenez là du début, en vous mettant « voix dans la voix » avec votre enfant.
  • Si votre enfant confond des lettres/des sons, et que vous n’avez pas de place chez un(e) orthophoniste, vous pouvez tenter de vous procurer le DVD de La planète des alphas (éditions récréalire) ainsi que les figurines associées : regardez le DVD (plusieurs fois si nécessaire, en faisant des pauses pour expliquer/commenter avec votre enfant) puis manipulez les figurines des alphas en imitant notamment les bruits qu’ils produisent dans le film.
  • Si votre enfant a des difficultés à repérer les syllabes d’un mot pour le lire de façon fluente, vous pouvez surligner/colorer les syllabes dans différentes couleurs, exemple : pyramide. 
Publié dans Ludothèque revisitée

Les dessins partagés

Si votre enfant aime dessiner, vous pouvez lui proposer de faire un dessin partagé.

Késako?

Vous puis votre enfant allez dessiner un élément, chacun à votre tour. Par exemple : Léo dessine une fleur, vous dessinez un arbre, puis il dessine une maison, vous lui ajoutez un garage, et ainsi de suite.

En plus d’être ludique, cette activité peut aussi devenir éducative… Voici quelques idées !

  • Vous pouvez « travailler » le langage oral : n’hésitez pas à décrire les formes, les couleurs utilisées, commentez les dessins un à un pour donner du vocabulaire, demandez à votre enfant « Qu’est ce que tu as dessiné? »…
  • Si votre enfant éprouve des difficultés à articuler un son en particulier, vous pouvez essayer de dessiner des éléments contenant ce son, en dénommant votre dessin. Un exemple: Juliette ne prononce pas bien le son « ch » → essayez d’inclure (en suivant la logique du dessin) un train qui fait « tchoutchou », un cheval, un chien, un chat… Attention cependant, petit rappel ! Ne demandez pas à votre enfant de répéter les mots correspondant et ne mélangez pas les sons proches ;)7
  • Vous pouvez, pour les plus grands, proposer d’écrire une petite histoire associée à ce dessin (« que raconte ce dessin? »). Dans ce cas, il peut être sympathique d’agrafer la feuille sur laquelle on a écrit au dessin, afin de créer un petit livre.

 

Publié dans Non classé

Couper, coller, lire et raconter, Ortholudo

Vous souhaitez un matériel ludique, qui puisse donner envie à vos enfants de lire ?

Votre enfant n’aime pas lire car il trouve cela ennuyant ?

Votre enfant ne comprend pas toujours ce qu’il lit ?

Les fichiers prêts à imprimer « Couper, coller, lire et raconter » d’Ortholudo sont faits pour vous !

20170112_165846-1-1

Votre enfant devra lire des consignes et les exécuter : couper le papa léopard, dessiner des feuilles sur une tige de rose, entourer un gros rat, colorier les pommes tombées de l’arbre…

Ce jeu permet ainsi de travailler :

  • La lecture
  • La compréhension en lecture (bien lire la consigne pour produire la manipulation attendue)
  • L’expression orale (reformuler oralement ce qui est demandé)

Ce jeu a été créé par une orthophoniste (la même que pour le jeu Mimomonstres). Je l’utilise moi-même avec mes patients, à partir de 6 ans, mais ce jeu est accessible à tous, en cliquant ici

Il n’est pas onéreux et nécessite un matériel que tout le monde possède à la maison (des crayons, une paire de ciseaux et de la colle).

Il se décline en plusieurs niveaux, permettant de proposer des consignes de difficulté adaptée à votre enfant et de faire varier les thèmes.

Petit bonus : à la fin de chaque niveau/thème, l’enfant doit coller tous les éléments découpés précédemment sur un « tableau » final… Les enfants adorent, car ils ont la sensation d’avoir « fait quelque chose » (en effet, « lire pour lire », pour certains enfants, c’est difficile…) !

Bref, pour moi, ce jeu a tout bon et je vous le recommande !

Pour vous le procurer : Couper, coller, lire et raconter – Chez Ortholudo

Publié dans Ludothèque

Mimomonstres, Ortholudo

Mimomonstres est un jeu très chouette, créé et édité par une orthophoniste.

Il est composé de 40 cartes :20 cartes sur lesquelles sont écrites des actions (par exemple « il rit », « il pédale »), 18 cartes sur lesquelles est dessiné un monstre faisant des actions (par exemple, une illustration d’un monstre en train de chanter) et 2 cartes « joker ».

2 règles de jeu vous sont proposées à l’intérieur de la boîte.

20161130_113132-1

Vous pouvez vous le procurer ici pour entraîner/enrichir de façon ludique :

  • l’imitation (mimer ce que fait le monstre)
  • la mémorisation (retenir plusieurs actions et les mimer)
  • la lecture (lire ce qui est écrit pour pouvoir mimer)
  • la compréhension de ce qu’on lit (faire attention à bien lire ce qui est écrit pour pouvoir mimer la bonne action)
  • le vocabulaire des actions (de nombreux verbes à découvrir et à retenir)

Ce jeu s’adresse aux enfants à partir de 5-6 ans.

Toute la famille peut y jouer : le fait de mimer des actions (comme « il se lèche ») est très rigolo, et promet de nombreux échanges de rires et de sourires ! Ainsi, votre enfant n’aura pas l’impression d’apprendre…

Petit + supplémentaire : c’est un jeu vraiment très abordable en terme de tarif  😉

A retrouver ici : Boutique ORTHOLUDO

 

 

Publié dans Boutique

DesSInons

DesSInons est un jeu qui permet d’entraîner la lecture et la compréhension de la lecture.

Il s’agit de lire des consignes et de dessiner ce qui est demandé ; à la fin, un dessin plutôt rigolo prend forme !

Une version gratuite est disponible dans l’onglet « Ortholudothèque », n’hésitez pas à aller la consulter, en cliquant ici : DesSInons !

La version payante proposée ici permettra de dessiner : un martien, un bateau, un clown et un ogre très gentil. Pour l’obtenir, veuillez cliquer sur le bouton ci-dessous :

Jeu DesSInons

Publié dans Ludothèque DIY

DesSInons !

Généralement, les enfants aiment beaucoup dessiner… Dès lors, pourquoi ne pas allier dessin et lecture, afin de s’entraîner à lire de façon ludique?!

En téléchargement dans cet article, un jeu tout simple, qui ne nécessite que peu de matériel : des feuilles blanches et des feutres.

L’enfant va devoir lire les consignes, comprendre les consignes et dessiner ce qui lui est demandé. Les dessins finaux seront souvent drôles à regarder, pour des sourires garantis.

DesSInons s’adresse aux enfants à partir du CE1-CE2.

Téléchargement (gratuit) des 2 premières fiches en cliquant sur le lien ci-dessous :

dessinons-version-1

D’autres fiches sont disponibles dans la boutique.

 

Publié dans Ludothèque

La pêche à la ligne

Pour les enfants entre 2 et 4 ans (et même plus grands), la pêche à la ligne est un chouette jeu qui permet de stimuler:

  • la coordination œil-main
  • la manipulation
  • le tour de rôle : on va en effet pouvoir jouer « chacun à son tour »
  • le vocabulaire : ne pas hésiter à nommer les poissons et crustacés, demander à l’enfant: « tu as pêché quoi?

Quelques exemples de jeux de pêche (vous pouvez cliquez directement sur les images) :

Publié dans Ludothèque

La pâte à modeler

La pâte à modeler a tout bon :

  • c’est une activité de manipulation, qui permet de développer la « motricité fine« . L’enfant se sert de ses dix doigts : il faut malaxer, aplatir, couper, pétrir, rouler, rassembler… Son geste devient de plus en plus assuré.
  • la pâte à modeler éveille plusieurs sens : le toucher, mais aussi la vue (avec les multiples couleurs de pâte existantes), l’odorat (quel enfant n’a pas senti de près sa pâte à modeler?!)
  • cette activité développe l’imagination de votre enfant, qui va pouvoir inventer et créer des objets, des personnages, des aliments… (sans oublier bien sûr le fameux serpent et et la galette) !

Avec la pâte à modeler, vous pouvez aussi stimuler le langage :

  • décrivez ce que créé votre enfant, évoquez les formes, les couleurs, ses actions…
  • créez des opportunités, pour votre enfant, de communication : ne mettez-pas toutes les couleurs de pâte à sa disposition afin qu’il puisse vous demander le pot de pâte qu’il désire avoir (idem avec les emporte-pièces ou les petits outils)


Publié dans Ludothèque revisitée

Les petites voitures

Jouer aux petites voitures, ça peut paraître peu intéressant en terme d’apprentissages… Et pourtant !

Profitez en pour :

  • commenter ce que fait votre enfant avec ses petites voitures : « oh! tu as mis la voiture rouge devant la verte! » – « la voiture bleue est à côté de la voiture rouge » ⇒ sans même vous en rendre compte, vous stimulez ici la compréhension des prépositions!
  • proposer à votre enfant de « faire pareil que sur la photo » : vous pouvez prendre ses petites voitures en photo (alignées dans des ordres différents, une voiture sur la table, une voiture sous la table, etc…) et lui proposer de faire pareil avec ses voitures, « en vrai » ⇒ vous stimulez les capacités d’observation, de manipulation, mais aussi le langage (vous pouvez décrire ensemble ce que vous voyez sur la photo, nommer les couleurs des véhicules, produire des prépositions, etc…)
  • élargir les possibilités. Hein? Quoi? Pas de panique, c’est simple! Les petites voitures, ça roule. Oui, mais pas que! Prenez un bout de mouchoir et proposez à votre enfant de laver ses voitures, en commentant vos actions « je lave la voiture rouge », « tu laves la voiture bleue »… Dessinez un tournevis, coupez-le, et proposez à votre enfant de réparer les voitures, en décrivant encore et toujours ce que vous faites « tu répares la voiture jaune », « tu répares la vitre de la voiture », etc…